Quand tailler les arbres fruitiers ?

Vous avez des arbres fruitiers dans votre jardin ou dans un verger ? Pommier, cerisier, abricotier, poirier, prunier, amandier, brugnonier, nectarinier, cognassier, kaki, pêcher… Quand tailler ces beaux arbres pour bien les entretenir et permettre une floraison et une fructification optimales ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur la taille des arbres fruitiers.

A lire également : Comment se débarrasser des fourmis dans les fraisiers ?

Les caractéristiques des arbres fruitiers

Un arbre fruitier est un arbre qui donne des fruits comestibles. Fruits à pépins ou fruits à noyaux… Ces arbres nécessitent d’être taillés afin de garantir un bon développement et la production des fruits de manière annuelle.

Les arbres fruitiers se divisent en deux catégories principales : les fruits à noyaux et les fruits à pépins. D’autres arbres tels que l’amandier, le figuier, le noyer, le noisetier et le châtaignier entrent dans la catégorie des arbres à fruits secs. Enfin, on compte aussi les agrumes comme les citronniers et les orangers, que l’on retrouve en culture sur le pourtour méditerranéen. 

A lire aussi : Où stocker les plants de pomme de terre ?

Les arbres fruitiers sont sensibles au climat dans lequel ils évoluent et se développent. En fonction du terroir et du climat que vous trouvez dans votre région, 

Les arbres fruitiers se trouvent en format normal et nain, suite aux nombreuses recherches en horticulture. Certains fruitiers se trouvent aussi chez les pépiniéristes avec un port relativement étroit, voire en forme de colonne. On les appelle arbres colonnaires : ils permettent d’optimiser l’espace tout en vous offrant de délicieux fruits à consommer.

Choisir ses arbres fruitiers

Il est conseillé de faire l’acquisition de vos arbres fruitiers en automne afin de les planter au bon moment et de garantir leur bonne acclimatation. Un bon enracinement avant le printemps est aussi la garantie d’une excellente fructification, même si la fructification se fait plusieurs années après la plantation.

Optez de préférence pour des arbres fruitiers à racines nues, qui ont une meilleure reprise qu’un motte ou qu’un arbre en pot. Les variétés locales sont aussi à privilégier afin de ne pas créer de traumatisme chez l’arbre (climat, type de sol).

Pourquoi tailler ses arbres fruitiers ?

L’arbre fruitier donne des fruits. Pour que ce processus se passe au mieux et que les arbres fruitiers donnent des fruits d’année en année, ils ont besoin d’un coup de pouce qui garantira la fructification.

La taille des arbres fruitiers fait office d’entretien et permet à l’arbre fruitier de rester en bonne santé tout le long de l’année. En taillant les branches des arbres fruitiers, la sève ne peut plus monter dans certaines parties de l’arbre. Elle se concentre ainsi dans les meilleures branches porteuses de futurs fruits. La croissance de l’arbre fruitier se fait de manière optimale, la sève part mieux dans les bourgeons et vos récoltes annuelles en sont améliorées.

La taille des fruitiers équilibre l’arbre (poids des fruits) et rallonge sa vie : un arbre fruitier laissé à l’abandon a peu de chances de s’équilibrer lui-même et de donner de bons fruits. Un bon fruit est un fruit goûteux, bien abreuvé et ayant suffisamment de soleil pour mûrir. La taille d’un arbre fruitier, contrairement à ce que peut l’on peut croire, garantit un bon rendement de bons fruits, plutôt qu’un bon rendement de fruits peu goûteux.

Il est primordial de respecter la période de taille des arbres fruitiers. Ceci permet d’optimiser le rendement et d’obtenir une récolte régulière sans épuiser l’arbre. Par ailleurs, tous les arbres fruitiers n’ont pas le même besoin de taille. Il convient de tailler les arbres fruitiers en fonction des spécificités et des rythmes des espèces.

Les divers types de taille des arbres fruitiers

Lorsque l’on parle de taille d’arbres fruitiers, il est possible de faire allusion à plusieurs types de tailles. Parmi elles, on compte la taille de formation, la taille d’entretien, la taille de fructification de vos arbres fruitiers et la taille de rabattage.

Ces trois types de taille d’arbres fruitiers ne s’effectuent pas à la même époque selon les espèces. L’erreur la plus commune est d’ailleurs de croire que tous les arbres fruitiers se taillent à la même période, et une seule fois dans l’année. Une seule taille ne suffit pas à entretenir de manière convenable des arbres fruitiers au verger. Si le but recherché est le rendement, alors il sera judicieux de suivre quelques conseils précieux avant de tailler vos arbres fruitiers :

  • Bien désinfecter vos outils de taille pour ne pas transmettre de maladies ;
  • Ne pas effectuer de coupe droite sur les branches : la taille s’effectue toujours à 45 degrés sur les branches, pour éviter que la pluie ne stagne sur la section (risques de moisissure et de pourriture);
  • Tailler vos arbres fruitiers avec une régularité temporelle pour éviter un choc, qui retarderait la fructification ;
  • Ne pas couper trop court : cela favorise la production de gourmands suite à un affaiblissement ;
  • Bien comprendre les spécificités de votre arbre fruitier avant d’effectuer les 3 types de tailles.

La taille de formation des arbres fruitiers

On parle aussi de taille de plantation. Cette taille de formation concerne les jeunes sujets et consiste essentiellement à donner une bonne forme à l’arbre fruitier. Elle s’effectue généralement de l’automne au printemps, après la plantation, en rabattant la tige au-dessus d’un œil. Cela permet une bonne repousse.

La taille d’entretien des arbres fruitiers

Il s’agit de la taille d’éclaircissage ou de l’élagage d ‘arbres adultes). Cet entretien consiste à supprimer toutes les branches mortes et les bois abîmés ou malades. Les branches qui se croisent peuvent aussi être supprimées pour éclaircir et permettre une meilleure circulation de l’air et de la lumière. Cette taille d’entretien se fait généralement l’hiver.

La taille de fructification des arbres fruitiers

Cette taille est destinée à augmenter la fructification de l’arbre. Le rendement étant aussi en jeu, cette taille favorise le bon mûrissement des fruits ainsi que leur développement à terme. Cette taille dépend elle aussi des espèces. De nombreux fruitiers ont leur taille de fructification l’été.

La taille de rabattage

Cette taille est une taille d’entretien relativement sévère qui vise les branches charpentières de votre arbre fruitier. Le but est de diminuer leur longueur sans en couper trop, car ce sont bel et bien ces branches qui porteront les fruits. La taille de rabattage peut dans certains cas retarder la fructification, notamment sur les jeunes arbres.

Vous optimisez la production de fruits, car la distance entre les bourgeons présents sur les branches latérales et la branche principale est fortement réduite, ce qui fait gagner de l’énergie à l’arbre. La taille de rabattage se fait en septembre-octobre pour les arbres à noyaux. Pour les arbres à pépins, retenez que la taille a toujours lieu l’hiver, avant la montée de sève.

Quelle est la meilleure période pour tailler les arbres fruitiers ?

Voici pour vous la liste des périodes à respecter pour tailler vos arbres fruitiers :

La taille des arbres fruitiers

Abricotier

Automne / Hiver : taille de formation

Été : taille de fructification

Amandier

Hiver : taille de fructification

Cerisier

Automne / Hiver : taille d’entretien et de raccourcissement

Cognassier

Automne / Hiver : entretien

Figuier

Hiver : taille de fructification

Nectarinier

Automne / Hiver : taille de fructification

Noisetier

Hiver : entretien et raccourcissement

Noyer

Automne : taille si nécessaire

Oranger

Début du printemps : taille de formation et taille de fructification

Pêcher

Fin d’automne / début d’hiver : taille de fructification

Poirier

Hiver : taille de formation et de fructification

Pommier

Hiver : taille de formation et d’entretien

Été : taille de fructification

Prunier

Hiver : taille de formation et d’entretien

Été : taille de fructification : éclaircir les fruits

Comment tailler les arbres fruitiers : notre tuto

Tailler un arbre fruitier est un véritable accompagnement dans la vie d’un arbre. SI le calendrier est souvent important, en réalité, l’essentiel de la qualité de la taille d’un arbre se situe dans la manière dont elle est faite. La régularité de la taille et une attention particulière donnée à vos arbres permet de garantir leur longévité et leur bonne santé. Pour bien tailler vos arbres, suivez nos tutos !

La taille d’entretien des arbres fruitiers : tuto

La taille d’entretien des arbres fruitiers se fait chaque année, en fonction des spécificités des espèces (voir tableau). Tous les arbres fruitiers ne nécessitent pas cette taille d’entretien. Par exemple, le noyer et le cognassier font partie des arbres qu’il ne faut éclaircir que si c’est strictement nécessaire. 

Cette taille d’entretien est une taille classique et n’est que peu traumatisante pour les arbres. Les branches mortes, les branches croisées et les rameaux inutiles ne peuvent qu’empêcher l’arbre de bien se développer. En les coupant et en les supprimant, l’arbre a plus de lumière, l’air circule mieux et la ramure est aussi plus équilibrée. Ceci joue notamment un rôle dans la manière dont l’arbre porte le poids des fruits, sur des branches charpentières bien entretenues.

La taille de formation des arbres fruitiers : tuto

Cette taille s’opère au cours des trois premières années qui suivent la toute première greffe de l’arbre. La première année, l’important est de choisir la hauteur souhaitée pour votre arbre. Vous ne laissez que trois yeux sur le tronc. Les yeux se transforment ensuite en branches de charpente.

Au cours de cette première taille, vous supprimez également les rameaux qui se situent tout le long du tronc de l’arbre fruitier. Ces rameaux sont assimilés à des gourmands, qui prennent de l’énergie et de la sève pour rien, alors qu’ils ne donneront pas de fruits. 

En deuxième année après la greffe, vous aurez bien observé le développement des trois branches charpentières à partir des nœuds laissés. Coupez alors toutes les branches poussant en-dessous de ces charpentières. Ces mêmes branches de charpente peuvent ensuite être coupées à 30 centimètres de longueur, juste au-dessus d’un œil orienté vers l’extérieur.

En troisième année, vous observez quelques pousses de branches latérales sur les branches charpentières. Les dards qu’elles portent donneront probablement des fleurs puis des fruits. Sur ces branches charpentières, ne conservez que 4 branches supérieures en coupant toujours à 30 centimètres, au-dessus d’un œil extérieur.

Ce n’est que la quatrième année, si vous observez bien que la charpente de l’arbre est en bonne voie, que la taille de fructification est à envisager. Ne taillez pas pour faire fructifier avant cette période-là : cela risquerait d’affaiblir l’arbre et de le faire pourrir de l’intérieur.

La taille de fructification des arbres fruitiers : tuto

La taille de fructification a pour but d’éliminer les branches mortes pour s’assurer que la sève aille bien dans les branches vivantes et porteuses de futurs fruits. Les branches basses sont à cette occasion éliminées de la même manière car elles ne seront pas porteuses. Une branche basse est une branche située en-dessous des branches charpentières.

Débarrassez l’arbre de toutes les branches entrecroisées, qui enlèvent la luminosité. Cet éclaircissement est vital à l’arbre : plus le soleil atteint le tronc, plus l’arbre a des chances d’être très fertile. Si vous menez à bien votre taille de fructification, les bourgeons se multiplieront sans aucun doute. 

La taille de rabattage des arbres fruitiers : tuto

Cette taille est elle aussi une taille d’entretien général, mais plus drastique. Pour ce faire, selon les espèces d’arbres fruitiers que vous devez élaguer, la taille se fera en septembre-octobre pour les arbres à noyaux, et en hiver pour les arbres à pépins.

Coupez les extrémités des branches charpentières ainsi qu’environ un tiers de la pousse des 12 derniers mois sur les branches latérales (parant des branches charpentières). De manière générale, on coupe plus court sur le haut de l’arbre, et plus long en bas, ce qui favorise l’arrivée optimale de la lumière.

La taille arbustes à petits fruits 

Les arbustes à petits fruits englobent le framboisier, la cassissier, le groseillier et le myrtillier. 

Quand tailler les arbustes à petits fruits ?

Ces arbustes à petits fruits se taillent en hiver, pour une taille de fructification et d’entretien. Il n’est pas nécessaire de tailler beaucoup car ces arbustes restent assez petits. Attendez la troisième année après la plantation avant de tailler, afin de ne pas affaiblir les arbustes.

Avoir des arbres fruitiers chez soi reste l’un des grands plaisirs de la vie : vous regardez vos arbres évoluer, vous récoltez le fruit de votre patience et de votre entretien, et vous en faites de délicieuses préparations, desserts, tartes et autres confitures à savourer toute l’année. 

ARTICLES LIÉS