Indice de réparabilité : les tondeuses à gazon aussi sont concernées !

Tondeuse à gazon

L’indice de réparabilité est l’une des grandes nouveautés de l’année 2021. Depuis le premier janvier 2021, il est obligatoire sur cinq types d’appareils. Les amateurs de jardinages seront heureux d’apprendre que les tondeuses à gazon font partie de la liste. Cela leur permettra de disposer d’une information importante avant d’acheter un nouveau modèle.

Votre tondeuse est-elle facilement réparable ?

Le principe de l’indice de réparabilité est simple : les magasins et les sites internet qui vendent les produits sur lesquels il est obligatoire doivent indiquer une « note de réparabilité » sur 10. Ils doivent accompagner la note de l’une des mentions suivantes :

A découvrir également :

  • réparable
  • difficilement réparable
  • non réparable

Ainsi, lorsque vous achetez une tondeuse, vous pouvez désormais l’acheter pour ses caractéristiques techniques, mais également pour sa réparabilité. En favorisant un modèle facile à réparer, vous faites un investissement sur l’avenir. Effectivement, une bonne réparabilité implique que vous n’aurez pas à racheter de tondeuse trop rapidement. Vous pourrez donc la garder de longues années et vous êtes certains que votre achat est un bon achat.

Comment fonctionne l’indice de réparabilité d’une tondeuse ou d’autres appareils ?

L’indice de réparabilité est un indicateur tout récent qui doit encore faire ses preuves. Cependant, son principe est excellent et très prometteur. La note de réparabilité prend en compte plusieurs critères :

Lire également :

  • L’accessibilité des pièces détachées
  • Le prix des pièces détachées
  • La nécessité ou non d’une main-d’œuvre qualifiée pour effectuer les réparations
  • Le prix de la main-d’œuvre pour réparer

L’objectif sur le long terme, c’est de pousser les constructeurs à concevoir leur produit en prenant en compte leur réparabilité. Cela permettra de réduire considérablement la quantité de déchets électroniques produite par les Français chaque année. Si vous pouvez changer une pièce de votre tondeuse pour la réparer au lieu d’en racheter une, des centaines de pièces seront sauvées de la décharge.

Le futur développement de l’indice de réparabilité

Actuellement, l’indice de réparabilité ne concerne que cinq types d’appareils :

  • les lave-linges
  • les téléviseurs
  • les smartphones
  • les ordinateurs portables
  • les tondeuses à gazon

Avec l’obligation de faire figurer l’indice de réparabilité, les constructeurs ont aussi celle de mettre en place un « éco-organisme » permettant d’accéder aux pièces de rechange et de recycler celles qui ne fonctionnent plus. Elles peuvent également adhérer à un éco-organisme national qui se chargera de coordonner le tout sur l’ensemble du territoire.